Mercredi 10 août 2011 3 10 /08 /Août /2011 08:00

tasse-couchomaniaque.JPGLe mercredi, c'est couches lavables, t'as pas oublié ?

 

Aujourd'hui, j'ai bien envie de te parler du syndrome complètement dingue de la couchomanie. Kézako ce truc-là ? Un truc de dingue, y'a pas d'autres mots.

 

Au départ, la maman (et/ou le papa hein) qui décident de mettre des lavables aux fesses de leur bébé ont chacune leur motivation : écolo, écono, esthétique, médical ou tout à la fois... Puis elles s'y mettent. Elles achètent une ou deux sortes de couches, une ou deux couches de nuit. Parfois, il y a des fuites alors ils changent de modèle. Et pour amortir le rachat, ils VENDENT la couche qui ne leur convient pas. Là commence l'engrenage.

Au début on rachète pour trouver la bonne couche. Et puis finalement, même si ça convient au bébé, on en achète une autre, puis une autre. Le mari fait la grimace "tu fais chier avec tes couches", alors on revend pour ne pas empiéter sur le budget familial. Au pire, on revend son jean à 80 boules (qu'on ne mettra plus de toute façon) pour se racheter la dernière couche de chez Tots Bots, Hamac, P'tis Dessous ou que sais-je encore. Juste pour le plaisir de la tester, d la recommander, d'en discuter. Ou pour trouver le Graal (une couche de jour très fine, c'est le mien de Graal), la couche parfaite et pas trop chère.

 

Acheter-tester-revendre-racheter. Et tu deviens une couchomaniaque. Ce que je suis. La Fève n'a pas moins de 5 modèles de couches différentes et j'en ai vendues. Et racheter. Et j'aime, j'adore en tester de nouvelles.

 

Que les choses soient claires hein, peu de personne les/nous comprennent. C'est vrai quoi, c'est débile de se passionner pour un truc qu'on met au cul des bébés. Mais, les billets de ce blog en sont la preuve, ça arrive.

 

Les couchomaniaques aiment les couches. Elles causent inserts, débattent sur les couches hybrides, apprécient les efforts des fabricants sur la création de nouveaux modèles, de nouveaux coloris/motifs.

Parfois, si elles ont un peu de talents etqu'elles se bougent les fesses pour apprivoiser leur machine à coudre, elles FABRIQUENT leurs couches. Dingue non ? Si. Coudre des biais, mettre des goussets aux culottes, monter des pressions, coudre des scratch, elles font TOUT. On les appelle des "mamans couseuses", mais moi je dis "mamans couturières" (parce que c'est plus français).

 

Comme les utilisatrices "classiques" de lavables, les Couchomaniaques sont des convaincues. Si leurs couches fuient, elles ne baissent pas les bras et ne filent pas au supermarché du coin. Elles cherchent : ce qui a pu freiner l'absorption de la couche, si la couche est vraiment adaptée, s'il ne faut pas prendre la taille au-dessus...

 

Bon, elles sont quand même contentes quand y'a plus de couches à changer, elles sont pas maso ! Mais reste toujours cette petite pointe de nostalgie quand il faut remiser les couches pour les revendre et s'en séparer à jamais. Ou les stocker... pour le prochain bébé !

 

Vraiment, ces Couchomaniaques sont folles ! Et encore, je t'ai pas parlé des Echarpophiles !

 

Collection de couches

  Cette image est un peu mon fantasme - Les couches qui sèchent au soleil... dans mon jardin !

Publié dans : Humeurs Lavables
Ecrire un commentaire - Voir les 22 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés